Molo(kheya) prend la suite du spectacle elGed(j)i.Ce second volet s’inspire de la vie de Mary Soffer, grand-mère maternelle de Rafael Smadja. Tout comme avec son grand-père, Rafael enregistre des heures de discussions qu’il a avec Mary, pour en extraire des bribes qui la représentent, qui parlent d’elle, de son histoire, de ses souvenirs, de son ancrage dans le présent et qui donnent à voir la palette de ses émotions de femme qui porte avec bienveillance une famille dont elle se veut la gardienne.Mary nous offre une traversée pleine de tendresse, d’éclats de rire, et de pragmatisme entre souvenirs et réalité. Tantôt dans sa cuisine, tantôt en Egypte, nous sommes invités à voyager accompagnés par la lumière de Stéphane Avenas et la musique de Charles Amblard guidées au grès de sa voix et de ses émotions.
Au-delà d’un spectacle de danse, Molo(kheya) est une fête philosophique. Celle ou le futur se construit en se rappelant et en bousculant. Molo(kheya) est un rappel de l’importance de nos anciens, de leurs vies qui portent en elles les secrets de nos propres possibles.

Chorégraphie et mise en scène
Rafael Smadja 

 Dramaturgie

Clémence Richier 

Interprétation
Rafael Smadja,
 
Stephane Avenas
Scénographie
Studio QI, Rafael Smadja, David Chatel

Costumes
Mélie Gauthier
Composition
Charles Amblard
Création lumière
Stéphane Avenas
Œil complice sur le mouvement 
Cédric Gagneur

Soutiens en co-production et accueil studio 
Quai des arts (Rumilly), Theatre Jean Vilar (Vitry-sur-seine), Esplanade du Lac (Divonne-les-Bains), Theatre Jean Vilar (Suresnes), Ballet National de Marseille, TanzHaus (Zürich), L'Auditorium de Seynod, Compagnie Dyptik (Saint-Etienne),
Studios de l'ADC (Genève)

Soutiens à la création reçus par la Cie Tenseï :
DRAC Auvergne-Rhône Alpes, Région Auvergne-Rhône Alpes, Conseil départemental de l’Ain, La compagnie reçoit le soutien du groupe des 20 Auvergne-Rhône-Alpes (présentation de maquette en janvier 2022)

© 2020-2022 cieTenseÏ, tous droits réservés

Website par Lylee Design